François, Joseph Blanc

1750 - 1805

Informations générales
  • Né le 15 avril 1750 à Fort-saint-pierre (Martinique - France)
  • Décédé le 18 décembre 1805 à Epernay (Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 3 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Marne
Groupe
Plaine
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Marne
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Fort Saint-Pierre (Martinique) le 15 avril 1750, mort à Epernay (Marne), le 18 décembre 1805, il était administrateur départemental, quand le département de la Marne l’élut membre de la Convention, le 3 septembre 1792, par 234 voix sur 336 votants.

Il entra au Comité colonial le 11 octobre 1792.

Dans le procès de Louis XVI, il rejeta l’appel au peuple et répondit, au 3e appel nominal : « La réclusion pendant la guerre et le bannissement à la paix. »

Il vota, le 13 avril 1793, la mise en accusation de Marat.

Absent pour congé, il ne s’est point prononcé dans l’affaire du représentant Carrier.

Il fut, le 14 nivôse an III, nommé au comité des correspondances ainsi qu’à la commission des colonies.


Le 5 fructidor an III, il intervint dans le débat sur le décret des deux tiers.

Il demanda, le 22 fructidor, que son nom ne fût pas inscrit sur la liste des députés rééligibles. Cependant, le département de la Marne devait le réélire au Conseil des Anciens, le 21 vendémiaire an IV, par 183 voix.

On lut à la tribune, le 2 pluviôse an IV, sa lettre contenant sa prestation de serment de haine à la royauté. Le tirage au sort le fit sortir du Conseil le 1er prairial an V (20 mai 1797), mettant fin à son activité politique.

Date de mise à jour: février 2017

Retour haut de page