Augustin, Rolland, Jean, André, Faustin Chedaneau

1760 - 1850

Informations générales
  • Né le 16 février 1760 à Les Sables-d'Olonne (Vendée - France)
  • Décédé le 18 août 1850 à Salles-de-Villefagnan (Charente - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 4 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Charente
Groupe
Majorité réformatrice
Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Charente
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée législative de 1791, membre de la Convention, né aux Sables d'Olonne (Vendée) le 16 février 1760 « du légitime mariage d'honorable homme Augustin Rolland Jean Chedaneau, directeur des aides et de dame Françoise Elisabeth Arnault », mort à Salles-de-Villefagnan (Charente), le 18 août 1850, il était secrétaire greffier du point d'honneur puis administrateur de l'hôpital de Ruffec, lorsqu'il entra à l'Assemblée législative, le 4 septembre 1791, comme l'élu de la Charente, le 6e sur 9, avec 183 voix (327 votants). Il vota avec la majorité réformatrice.

Puis il fut encore élu, le 4e sur 8, par le même département, membre de la Convention, avec 268 voix sur 544 votants. Son action politique y fut modeste. Chedaneau ne prit la parole que dans le procès du roi : « Je vote, dit-il, pour la mort, avec l'amendement de Mailhe » (le sursis).

Nommé en 1795 receveur général de la Charente, il donna sa démission au Consulat, et se retira à la campagne , à Salles près de Ruffec.

Exilé par la loi du 12 janvier 1816, il se réfugia en Autriche, et fut autorisé à rentrer en France le 6 mai 1818. Il se retira dans son pays où il mourut à un âge très avancé.

Date de mise à jour: février 2013