Jean, Marceau Meunier

1750 - 1814

Informations générales
  • Né le 4 septembre 1750 à Orléans (Loiret - France)
  • Décédé le 3 mars 1814 à Orléans (Loiret - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 6 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Loiret
Groupe
Majorité
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1798 au 26 décembre 1799
Département
Loiret
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif en 1791, et au Conseil des Cinq-Cents, né à Orléans (Loiret) le 4 septembre 1750, mort à Orléans le 3 mars 1814, il remplit, jusqu'à l'établissement de l'assemblée provinciale de l'Orléanais, les fonctions de secrétaire de l'évêché d'Orléans; il devint ensuite secrétaire des élections d'Orléans et de Beaugency.


Après la Révolution, il fut élu, le 6 septembre 1791, député du Loiret à l'Assemblée législative, le 5e sur 8, par 204 voix (268 votants). Il opina avec la majorité.


Plus tard, il appartint, comme député du même département, au Conseil des Cinq-Cents, où il siégea du 23 germinal an VI jusqu'au coup d'Etat du 18 brumaire an VIII. Il adhéra à la Constitution nouvelle par une lettre ainsi conçue :


« Orléans, 28 frimaire an VIII.

Le représentant du peuple, Meunier du Loiret, membre du Conseil des Cinq-Cents,

Au citoyen président de la Commission législative du même conseil.

Citoyen président,


La publication de l'acte constitutionnel et de la loi du 23 de ce mois s'est faite dans cette commune le 26, avec toute la pompe qu'on devait attendre du zèle d'une administration municipale recommandable par ses lumières et par la pureté de son patriotisme.

Je me suis fait un devoir d'assister à cette cérémonie et j'ai partagé l'allégresse de mes concitoyens pour qui ce jour a été un jour de fête solennelle. De suite je me suis empressé de signer le registre d'acceptation, et je joins ici le certificat qui m'en a été délivré. Veuillez, je vous prie, citoyen président, mettre cet acte sous les yeux de la Commission législative.

Salut et fraternité.

MEUNIER, du Loiret. »

Le 24 floréal an VIII, Meunier reçut le titre de conseiller de préfecture de son département.