Pierre, Laurent Monestier

1755 - 1796

Informations générales
  • Né le 27 septembre 1755 à Severac (Aveyron - France)
  • Décédé le 22 octobre 1796 à Tarbes (Hautes-Pyrénées - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 5 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Lozère
Groupe
Majorité
Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 6 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Lozère
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791, membre de la Convention, né à Séverac (Aveyron) le 27 septembre 1755, mort à Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 22 octobre 1796, il était, avant la Révolution, homme de loi à Banassac (Lozère).

Ce département l'envoya, le 5 septembre 1791, le 1er sur 5, siéger à l'Assemblée législative.

Il prit peu de part aux délibérations et vota avec la majorité.

Réélu, le 6 septembre 1792, le 5e et dernier, député de la Lozère à la Convention, « à la pluralité des voix sur 219 votants », il prit place parmi les modérés, et exprima, lors du procès de Louis XVI, l'opinion suivante : « J'émettrai mon opinion comme juge et comme législateur. Comme juge, je trouve dans le code pénal la peine de mort contre les conspirateurs ; comme législateur, je vote pour la mort, en demandant que la peine ne soit appliquée qu'à la paix. »

Envoyé en mission dans le Lot-et-Garonne, il poursuivit les nobles et porta contre les prêtres l'arrêté suivant (d'Agen, 25 germinal an Il) : « À dater de la publication du présent arrêté, tous les ci-devant prêtres et ministres d'un culte quelconque, qui, en public ou en particulier, par des propos, des actions ou de toutes autres manières, exciteront les citoyens au fanatisme, distrairont le peuple du culte de la Raison et de la célébration des décades, seront mis en état d'arrestation et poursuivis. »

Après la session, il revint dans la Lozère comme commissaire du Directoire près l'administration du département, fonctions qu'il conserva jusqu'à son décès.

Date de mise à jour: juin 2019