Jean-François Chaumont

1744 - 1828

Informations générales
  • Né le 9 mars 1744 à Avranches (Manche - France)
  • Décédé le 3 février 1828 à Bessancourt (Val-d'Oise - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, né à Avranches (Manche) le 9 mars 1744, mort à Bessancourt (Val d'Oise) le 3 février 1828, il était notaire à Rennes.

Il adopta les principes de la Révolution, fut nommé président du district de Saint-Malo, commandant de la garde nationale, puis devint sous le gouvernement directorial, « messager d'Etat ».

Le 5 septembre 1792, Chaumont avait été élu par le département d'Ille-et-Vilaine, le 5e sur 9, « à la pluralité des voix », membre de la Convention. Il prit place à la Montagne et vota avec elle dans le procès du roi. Il s'exprima ainsi au 3e appel nominal : « D'après votre premier décret, qui déclare Louis coupable, et d'après le code pénal, la peine à infliger ne peut plus être mise en question; elle est la mort. »

Il fit rendre, dans la séance du 20 septembre 1793, un décret chargeant le ministre des affaires étrangères « de négocier avec le gouvernement danois et d'obtenir de lui, conformément au droit des gens, la faculté de faire vendre dans ses Etats les prises qui ont été et qui seront conduites dans ses ports par les croiseurs français, pendant le temps que la République sera en guerre. »

Date de mise à jour: septembre 2019