Jacques Dandenac

1752 - 1825

Informations générales
  • Né le 12 avril 1752 à Saumur (Maine-et-Loire - France)
  • Décédé le 23 mai 1825 à Rou-Marson (Maine-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Girondins

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Saumur (Maine-et-Loire), le 12 avril 1752, mort à Rou-Marson (Maine-et-Loire), le 23 mai 1825, il était le frère du conventionnel Marie-François Dandenac , servit sous l'Ancien régime, dans le régiment provincial de Touraine, puis fut élu, au début de la Révolution, maire de Rou-Marson.

Député à la Convention, comme son frère, le 5 septembre 1792, par le département de Maine-et-Loire, le 10e sur 11, avec 331 voix (585 votants), il opina avec les modérés de la Plaine, et répondit, lors du 3e appel nominal, dans le jugement de Louis XVI : « J'ai prouvé dans mon opinion imprimée que ce n'était point comme juge, mais comme législateur que je votais dans cette affaire : je propose la déportation de tous les prisonniers qui sont au Temple, mais la détention provisoire jusqu'à la paix. »

Attaché pendant quelque temps à la commission près l'armée des côtes de La Rochelle, puis chargé de l'inspection de l'arsenal de Tours, il entra, le 21 vendémiaire an IV, au Conseil des Anciens, ayant été élu par 54 voix sur 187 votants, en sortit le 1er prairial an V, vint reprendre ses fonctions de maire, présida en l'an VII l'assemblée électorale de Maine-et-Loire, et fut nommé en l'an VIII conseiller d'arrondissement.

Il vécut dès lors à sa campagne de Rou, où il mourut sous la Restauration.