Jacques Forest

1733 - 1812

Informations générales
  • Né le 18 novembre 1733 à Roanne (Loire - France)
  • Décédé le 28 novembre 1812 à Roanne (Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 8 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Rhône
Groupe
Girondins
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 14 octobre 1795 au 20 mai 1798
Département
Rhône
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né à Roanne (Loire) le 18 novembre 1733, de Claude Forest, bourgeois, et de Madeleine Voiret, mort à Roanne le 28 novembre 1812, il fut, en 1790, élu par ses concitoyens juge au tribunal de district de Roanne, puis, le 8 septembre 1792, membre de la Convention pour le département de Rhône-et-Loire, le 11e sur 15, avec 435 voix (809 votants).

Il siégea parmi les modérés, et, dans le procès de Louis XVI, se prononça contre l'appel au peuple, en disant : « Citoyens, soit que les représentants du peuple se considèrent comme des juges, soit qu'ils se considèrent comme investis de ce double caractère, je dis que la sanction ne peut pas être considérée comme un acte de souveraineté ; je dis non. » Sur l'application de la peine (3e appel nominal) il vota en ces termes : « Mon opinion est pour la détention jusqu'à la paix, et ensuite pour le bannissement. »

Partisan des Girondins, Forest fut impliqué dans leur procès; décrété d'arrestation le 11 juillet 1793, il passa de longs mois en prison, et fut rappelé dans l'Assemblée le 18 frimaire an III.

Après le coup d'Etat du 18 brumaire, il fut nommé juge au tribunal d'appel de la Loire (19 germinal an VIII).

Date de mise à jour: octobre 2019