Marie, Joseph Geoffroy

1754 - 1826

Informations générales
  • Né le 23 janvier 1754 à Fontainebleau (Seine-et-Marne - France)
  • Décédé le 26 décembre 1826 à Fontainebleau (Seine-et-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 7 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Seine-et-Marne
Groupe
Plaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, né à Fontainebleau (Seine-et-Marne) le 23 janvier 1754, mort à Fontainebleau le 26 décembre 1826, fils d'un menuisier, il prit d'abord le métier paternel, y joignit le commerce des meubles, et fut chargé en 1787 de meubler l'ancien hôtel de Savoie à Fontainebleau.

Partisan modéré de la Révolution, et officier municipal à Fontainebleau, il fut élu, le 7 septembre 1792, membre de la Convention par le département de Seine-et-Marne, le 6e sur 11, avec 232 voix (327 votants). Il y resta dans l'obscurité, et ne prit la parole que pour motiver ainsi son vote dans le procès de Louis XVI :

« Intimement convaincu, dit-il, des crimes de Louis, je n'hésite pas, comme juge, à voter la peine de mort. Mais, comme législateur, je prononce, pour mesure de sûreté générale, la reclusion.»

Cette déclaration l'exposa aux attaques de la Société populaire de Fontainebleau, qui le dénonça à la Convention.

Après la session, Geoffroy devint un des quatre messagers d'Etat au Conseil des Anciens. Il continua de remplir ces fonctions, après le coup d'Etat de brumaire, auprès du Tribunat. Puis il fut nommé directeur des contributions directes, et revint terminer ses jours à Fontainebleau.