Charles, Jacques, Etienne Girard-Villars

1732 - 1799

Informations générales
  • Né le 8 mai 1732 à Sainte-Cécile (Vienne - France)
  • Décédé le 25 décembre 1799 à Fontenay-le-Comte (Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Vendée
Groupe
Plaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né à Sainte-Cécile (Vendée) le 8 mai 1732, « du légitime mariage de Maître Charles René Girard de Villars, Conseiller du roi, docteur en médecine, gradué des universités de Montpellier et d'Angers, agrégé au collège royal des médecins de la Rochelle, professeur en anatomie et chirurgie dudit collège et damoiselle Marie de la Doüespe, son épouse » mort à Fontenay-le-Comte (Vendée) le 25 décelmbre 1799, il était avocat à Chantonnay avant la Révolution.

Il adopta les idées nouvelles, fut délégué par l'assemblée primaire de Chantonnay à l'élection des membres du directoire du département (29 juin 1790), devint président de l'administration de la Vendée, et fut élu, le 5 septembre 1792, le 8e sur 9, député de ce département à la Convention, par 233 voix (332 votants).

Il vota, dans le procès du roi, « pour la reclusion et le bannissement». Il avait rejeté l'appel au peuple, en disant : « Citoyens, nous avons décrété spontanément que le gouvernement français formerait une république ; nous avons aboli la royauté pour y substituer la liberté; les départements ont applaudi à cette démarche ; ils nous conserveront leur confiance pour le nouveau décret que nous allons rendre. Je dis non. »

Il passa, le 22 vendémiaire an IV, au Conseil des Anciens, comme député de la Vendée, réélu par 19 voix (97 votants), et siégea sans éclat dans cette nouvelle assemblée jusqu'en l'an V.

Date de mise à jour: novembre 2019