Jacques, Henri Laurenceot

1763 - 1833

Informations générales
  • Né le 18 janvier 1763 à Arbois (Jura - France)
  • Décédé le 19 août 1833 à Arbois (Jura - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 4 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Jura
Groupe
Modérés
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Jura
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né à Arbois (Jura) le 18 janvier 1763, mort à Arbois le 19 août 1833, il était capitaine des volontaires du Jura, lorsqu'il fut élu, le 4 septembre 1792, député de ce département à la Convention, le 2e sur 7, « à la pluralité des voix » sur 451 votants.

Il siégea parmi les modérés, et répondit dans le procès du roi au 2e appel nominal : « S'il faut intéresser la nation entière au jugement, quel qu'il soit, dans cette affaire, très certainement la nation soutiendra le jugement que vous allez rendre, je dis oui; » et, au 3e appel nominal : « Ma conscience me fait un devoir de déclarer que je n'ai jamais cru réunir le caractère de juge à celui de législateur. En conséquence, malgré les menaces dont on a parlé, je vote pour la réclusion actuelle, et le bannissement de Louis et de toute sa famille à l'époque de la paix. »

Ami des Girondins, Laurenceot protesta contre le 31 mai, fut décrété d'arrestation et détenu jusqu'après le 9 thermidor. Rappelé à la Convention le 18 frimaire an III, il devint secrétaire de l'assemblée, parla en faveur des émigrés, dénonça Lequinio et Fouché, fit réintégrer Chevalier à la Convention, et vota contre l'effet rétroactif de la loi sur les successions.

Réélu membre du Conseil des Cinq-Cents, le 21 vendémiaire an IV, par treize départements, il opta pour celui du Jura, qui lui avait donné 279 voix (291 votants), prit quelquefois la parole dans la nouvelle assemblée, et en sortit en l'an VIII.

Date de mise à jour: décembre 2019