Antoine, Jean, Blaise Laurent

1737 - 1799

Informations générales
  • Né le 8 octobre 1737 à Bruyères (Vosges - France)
  • Décédé le 26 octobre 1799 à Espalais (Tarn-et-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Lot-et-Garonne
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Bruyères (Vosges) le 8 octobre 1737 « fils légitime de Philippe Laurent régent à Bruyères et d'Hélène Vaudechamp son épouse », mort à Espalais (Tarn-et-Garonne) le 26 octobre 1799, il était membre du haut jury et juge de paix à Auvillars (Lot-et-Garonne), lorsqu'il fut élu le 5 septembre 1792, député de ce département à la Convention, le 2e sur 9, par 342 voix (514 votants).

Il fit voter, dès le début de la session. un décret qui déclarait toute fonction publique incompatible avec celle de législateur. D'opinions modérées, il se prononça, dans le procès du roi, pour l'appel au peuple et répondit au 3e appel nominal : « Comme législateur, et non comme juge, je vote pour la réclusion. »

Réélu, le 23 vendémiaire an IV, député du même département au Conseil des Anciens, par 132 voix (290 votants), Laurent prit la parole sur le mode de radiation des émigrés, sur la répartition du droit de présence entre les juges, et quitta l'assemblée en l'an VI.

Date de mise à jour: décembre 2019