Jean-Baptiste Lefranc

1758 - 1839

Informations générales
  • Né le 12 juillet 1758 à Mont-de-Marsan (Landes - France)
  • Décédé le 1er novembre 1839 à Saint-Avit (Landes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 4 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Droite
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 3 juin 1797
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Clichyens

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-cents, né à Mont-de-Marsan (Landes) le 12 juillet 1758, de Léon Lefranc, bourgeois et marchand et de Catherine Ducornau, mort à Saint-Avit (Landes) le 1er novembre 1839, il était administrateur du département et procureur-syndic du district de Mont-de-Marsan, lorsqu'il fut élu, le 4 septembre 1792, député des Landes à la Convention nationale, le 2e sur 6, par 183 voix (335 votants).

Il prit place parmi les modérés et s'exprima ainsi dans le procès du roi, au 3e appel nominal: «Je n'ai jamais cru voter que comme législateur. Je crois que la mesure de sûreté préférable est le bannissement, et préalablement la réclusion, jusqu'à la paix. »

Il prit quelquefois la parole pour proposer de faire conduire en France les étalons et béliers de race espagnole; pour se plaindre d'être calomnié par Fréron; pour demander l'armement des patriotes du département des Landes.

Réélu, le 4 brumaire an IV, par ses collègues de la Convention député au Conseil des Cinq-cents, il donna son opinion sur la répartition de l'emprunt forcé, sur rétablissement d'une banque, sur le mode de paiement du milliard promis aux défenseurs de la patrie, etc.

Sous l'Empire, J.-B. Lefranc devint procureur impérial à Mont-de-Marsan.

Date de mise à jour: décembre 2019