Louis, Pierre, Nicolas, Marie Lepage de Lingerville

1762 - 1823

Informations générales
  • Né le 28 octobre 1762 à Ferrières-en-Gâtinais (Loiret - France)
  • Décédé le 7 septembre 1823 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Loiret
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, né à Ferrières-en-Gâtinais (Loiret) le 28 octobre1762, « du légitime mariage de Louis François Lepage, écuyer, sieur de Lingerville et de noble dame Perine Françoise Jouan de Penhoet », mort à Paris le 7 septembre 1823, il exerçait la médecine à Montargis.

Elu, le 5 septembre 1792, député du Loiret à la Convention, le 3e sur 9, par 293 voix (402 votants), il prit place parmi les modérés, remplit une mission à Orléans dans les premiers temps de la législature, et, lors du procès du roi, s'exprima en ces termes : « La nature a mis dans mon cœur une invincible horreur pour l'effusion du sang ; je pense que l'homme n'a pas le droit de condamner l'homme à la mort. Je demande que le tyran soit détenu pendant la guerre, et banni à la paix. »

Le 20 mars 1793, il dénonça à la Convention l'émeute de Montargis dans laquelle Manuel avait été blessé pour avoir voté en faveur de Louis XVI ; puis il se tint à l'écart des luttes de parti.

Après la session, il fut nommé chef de bureau dans l'administration de la loterie, et conserva ces fonctions jusqu'en 1810. Il mourut d'une attaque d'apoplexie. Très versé dans la littérature grecque et latine, il a laissé un Traité de la médecine par Celse, latin-français en regard (1821).

Date de mise à jour: décembre 2019