Louis, Maximilien, Toussaint Noguier-Malijay

1743 - 1808

Informations générales
  • Né le 12 octobre 1743 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)
  • Décédé le 23 décembre 1808 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 16 octobre 1795 au 19 mai 1799
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Modérés
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 10 décembre 1803 au 23 décembre 1808
Département
Bouches-du-Rhône

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents et au Corps législatif, né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 12 octobre 1743, de Pierre Vincent Noguier, conseiller du roi receveur général des finances de Provence et d'Anne Catherine Aubert, mort à Marseille le 23 décembre 1808, il était receveur général des finances de Provence et trésorier général des terres adjacentes, au moment de la Révolution.

Nommé président d'une des assemblées cantonales de l'arrondissement de Marseille, il passa sans encombre l'époque de la Terreur, et fut élu, le 24 vendémiaire an IV, député des Bouches-du-Rhône au Conseil des Cinq-Cents, par 143 voix (280 votants).

Il y remplit d'abord les fonctions de commissaire aux archives en remplacement de Daunou, s'occupa ensuite de questions financières et administratives, et fit partie des commissions du mobilier national et des pétitions. Inscrit sans raison sur la liste des émigrés, il obtint sa radiation en l'an V.

Partisan du 18 brumaire et de Bonaparte, il fut élu, le 18 frimaire an XII, par le Sénat conservateur, député des Bouches-du-Rhône au Corps législatif où il siégea jusqu'à sa mort.

Date de mise à jour: août 2020