Pierre, Jean, René Lenormand

1765 - 1824

Informations générales
  • Né le 8 juin 1765 à Caen (Calvados - France)
  • Décédé le 21 juillet 1824 à Saint-germain-de-tallevende (Calvados - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1798 au 26 décembre 1799
Département
Calvados
Groupe
Bonapartiste
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1802
Département
Calvados

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-cents et au Corps législatif, né à Caen (Calvados) le 8 juin 1765, mort à Saint-Germain-de-Tallevende (Calvados) le 21 juillet 1824 , il était avocat au moment de la Révolution.

Partisan des idées nouvelles, il devint président de l'administration du district de Vire en 1792, et, quelques mois plus tard, président de l'administration centrale du département du Calvados. Il prit, dans ce département, une part active à l'insurrection girondine de 1793, en qualité de commissaire près l'armée fédéraliste.

Proscrit après la défaite de Wimpfen, et ayant perdu toute sa fortune, il dut se cacher pour échapper aux poursuites et ne reparut qu'à l'époque du Directoire. En brumaire an VI, il redevint président de l'administration centrale de son département, puis, le 23 germinal de la même année, fut élu député du Calvados au Conseil des Cinq-cents, par 318 voix (341 votants).

Il parla sur le droit de chasse, contre le projet sur les domaines engagés, sur la répression du brigandage, approuva la suppression des termes Sieur et Monsieur dans les lettres de change, combattit la responsabilité des communes en cas d'émeute, devint secrétaire du Conseil, et protesta contre les bons de fourrages touchés par certains députés.

Favorable au 18 brumaire, il fut élu, par le Sénat conservateur, député du Calvados au nouveau Corps législatif, le 4 nivôse an VIII, devint secrétaire de l'assemblée le 1er pluviôse an IX, et en sortit l'année suivante. Nommé receveur principal des droits réunis à Vire, il exerça ces fonctions jusqu'en 1815, et prit alors sa retraite.

Date de mise à jour: mars 2012