Pierre Trottier

1756 - 1838

Informations générales
  • Né le 11 décembre 1756 à Angers (Maine-et-Loire - France)
  • Décédé le 29 août 1838 à Bourges (Cher - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 14 avril 1799 au 26 décembre 1799
Département
Cher
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1807
Département
Cher

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents et au Corps législatif, né à Angers (Maine-et-Loire) le 11 décembre 1756, de Pierre François Trottier, notaire royal et Marie Anne Drouault, mort à Bourges (Cher) le 29 août 1838, il était, en 1779, avocat au parlement de Paris.

Docteur en droit à Angers en 1780 et avocat au présidial de la même ville, agrégé à la faculté de droit d'Angers en 1782, il publia, en 1783, un ouvrage estimé intitulé: Principes des coutumes d'Anjou et du Maine. Professeur de droit à Bourges en 1785, il adopta les idées de la Révolution, devint officier municipal et procureur de la commune de Bourges en 1790, haut-juré du Cher l'année suivante, président du tribunal de district en 1792, et donna sa démission au commencement de 1793.

Suspect de fédéralisme, il devint, après le 9 thermidor, membre du comité de surveillance. Procureur-syndic du district en l'an III, 1er juge au tribunal du département du Cher, puis membre du jury d'instruction du district, administrateur des hospices de Bourges en l'an VI, il fut élu, le 25 germinal an VII, député du Cher au Conseil des Cinq-Cents, et s'y fit peu remarquer.

Il se rallia au 18 brumaire, et fut élu, le 4 nivôse an VIII, par le Sénat conservateur, député du Cher au Corps législatif. Il en sortit en l'an XV, reprit alors l'administration des hospices, et n'exerça plus jusqu'à sa mort aucun mandat électif.

Nommé en 1811 conseiller à la cour royale de Bourges, il a été, à ce titre, fait chevalier de la Légion d'honneur le 17 août 1824.

Date de mise à jour: août 2020