Albert, Augustin, Antoine, Joseph Duhot

1767 - 1851

Informations générales
  • Né le 11 juin 1767 à Condé (Nord - France)
  • Décédé le 7 janvier 1851 à Condé (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 18 octobre 1795 au 19 mai 1799
Département
Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, né à Condé (Nord) le 11 juin 1767, mort à Condé le 7 janvier 1851, il était l'aîné de quatorze enfants. Il fit ses études sous la direction d'un chanoine de la collégiale de Condé, puis fut envoyé à l'école de droit de Douai.

Reçu avocat le 8 juillet 1791, il exerçait cette profession à Valenciennes, quand il fut nommé (février 1792) juge au tribunal de cette ville. Promu en 1794 président du même tribunal, puis président de la seconde section du tribunal criminel du Nord, il devint momentanément, en 1795, administrateur du même département.

Mais il fut presque aussitôt élu (26 vendémiaire an IV) député du Nord au Conseil des Cinq-Cents, par 364 voix sur 395 votants. Il y parla sur l'organisation des tribunaux, sur l'instruction publique, fut nommé secrétaire du Conseil et présenta un rapport sur la célébration des fêtes nationales. Après la journée du 18 fructidor, Duhot fit partie de la commission relative à l'expulsion des ci-devant nobles du territoire français. Il prit encore la parole sur la répression des délits de presse, etc.

Sorti du Conseil, Duhot rentra au barreau; il plaida à Valenciennes, à Cambrai, à Paris, et revint, en 1826, se fixer à Condé, dont il fut pendant quinze ans conseiller municipal.

Le 19 novembre 1830, il fut nommé juge de paix du canton, et il ne quitta ces fonctions qu'en 1846, pour raisons de santé.