André, Toussaint Marquezy

1761 - 1836

Informations générales
  • Né le 31 octobre 1761 à Toulon (Var - France)
  • Décédé le 1er avril 1836 à Toulon (Var - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1798 au 10 novembre 1799
Département
Var
Groupe
Extrême-gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, né à Toulon (Var) le 31 octobre 1761, de Jacques François Marquézy, traiteur et Madeleine Lambert, mort à Toulon le 1er avril 1836, riche propriétaire, il embrassa les principes de la Révolution et, au moment de l'organisation des municipalités, devint commissaire près l'administration municipale de Toulon. Membre actif des sociétés patriotiques, il s'opposa en vain aux menées qui livrèrent Toulon aux Anglais en 1793.

Elu député du Var au Conseil des Cinq-Cents, le 23 germinal an VI, il siégea à la gauche avancée, et créa avec Antonelle le Journal des Hommes libres, où il attaqua à la fois, dans le style du Père Duchesne, les royalistes et le Directoire.

En l'an VII, il demanda la mise en accusation des « traîtres » et des « dilapidateurs », visant ainsi certains généraux et des membres du Directoire, protesta énergiquement contre le 18 brumaire, et fut exclu du Conseil. Compromis, l'année suivante, dans l'affaire de la machine infernale de la rue Saint Nicaise, il fut condamné à la déportation, mais put s'enfuir à l'étranger.

Il ne rentra en France qu'à la Restauration, et ne fut pas inquiété jusqu'à sa mort.

Date de mise à jour: juillet 2020