Romain, Joseph de Brigode

1775 - 1854

Informations générales
  • Né le 27 février 1775 à Lille (Nord - France)
  • Décédé le 5 août 1854 à Enghien (Val-d'Oise - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 27 septembre 1805 au 31 décembre 1810
Département
Nord
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Nord
Groupe
Gauche constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 16 mai 1818
Département
Nord
Groupe
Gauche constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 26 octobre 1818 au 17 août 1822
Département
Nord
Groupe
Gauche constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 28 août 1828 au 16 mai 1830
Département
Nord
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Nord
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Nord
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif en l'an XIV, de 1815 à 1822, de 1828 à 1837, et pair de France, né à Lille (Nord), le 27 février 1775 « en légitime mariage de Pierre Jacques Joseph de Brigode, Sr de Kemelandt et autre lieux, du magistrat de cette ville, et de Dame Marie Catherine Josephe Recq », mort à Enghien (Seine-et-Oise), le 5 août 1854, il entra comme auditeur au Conseil d'Etat en 1803.

Il fut élu, par le Sénat conservateur, le 5 vendémiaire an XIV (1805) député du département du Nord au Corps législatif. Il en devint secrétaire le 6 décembre 1808 et y siégea jusqu'en fin 1810.

Il rentra au Parlement à la seconde Restauration, élu successivement, par le collège de département du Nord, les 22 août 1815, 4 octobre 1816, et 26 octobre 1818. Il siégea à gauche, vota contre les lois d'exception et contre la nouvelle loi électorale, pour la liberté de la presse (1817), pour la loi militaire Gouvion-Saint-Cyr (1818), contre le monopole des tabacs, contre la censure, pour les indemnités réclamées par les départements qui avaient été occupés par l'ennemi, etc.

Il quitta la chambre en 1822 et n'obtint le renouvellement de son mandat législatif que le 28 août 1828, en remplacement de M. Ravez, qui, nommé aussi dans le Nord, avait opté pour la Gironde.

Il siégea à la Chambre jusqu'en 1837 :
- réélu, le 23 juin 1830, par le 4e collège électoral du Nord (Lille),
- le 5 juillet 1831, par le 2e collège électoral (Lille), avec 240 voix sur 421 votants et 534 inscrits, contre M. Josson qui obtint 106 voix ;
- le 21 juin 1834, par 288 voix sur 520 votants et 640 inscrits, contre M. Eugène Janvier (159 voix).

La monarchie de Juillet, dont il avait soutenu la politique, le nomma pair de France, le 3 octobre 1837 ; la révolution de 1848 le rendit à la vie privée.

M. de Brigode avait été nommé chevalier de la Légion d'honneur le 12 mars 1811 et promu au grade d'officier le 22 avril 1831.

Date de mise à jour : janvier 2014



Retour haut de page