Charles, Edouard Goyet-Dubignon

1809 - 1883

Informations générales
  • Né le 12 août 1809 à Mayenne (Mayenne - France)
  • Décédé le 26 août 1883 à Vautorte (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Mayenne
Groupe
Républicain modéré
Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Mayenne
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848 et en 1849, né à Mayenne (Mayenne) le 12 août 1809 et mort à Vautorte (Mayenne) le 26 août 1883, petit-fils d'Abraham Goyet-Dubignon qui avait siégé au Corps législatif , il étudia le droit, et entra dans la magistrature; il fut procureur du roi à Montbéliard, et nommé, le 19 décembre 1847, procureur du roi à Perpignan, il refusa ce poste et donna sa démission.

Le gouvernement provisoire de 1848 venait de l'appeler aux fonctions de président du tribunal civil de Mayenne, quand il fut élu, le 23 avril, représentant de son département à l'Assemblée constituante, le 3e sur 9, par 60,613 voix (93,437 votants, 105,259 inscrits). D'opinions républicaines très modérées, il vota, tantôt avec la droite conservatrice, tantôt avec le parti du général Cavaignac:

- pour le rétablissement du cautionnement,
- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- pour le rétablissement de la contrainte par corps,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- contre l'amendement Grévy,
- contre le droit au travail,
- pour l'ordre du jour en l'honneur de Cavaignac,
- pour la proposition Rateau,
- contre l'amnistie,
- pour l'interdiction des clubs,
- pour les crédits de l'expédition de Rome,
- contre la mise en accusation du président et de ses ministres,
- contre l'abolition de l'impôt des boissons, etc.

Il fit partie du comité de l'intérieur.

Réélu, le 13 mai 1849, représentant de la Mayenne à la Législative, le 4e sur 8, par 32,409 voix (70,210 votants, 106,272 inscrits), M. Goyet-Dubignon opina avec la fraction de la majorité la moins nettement hostile aux institutions républicaines, ne se rallia pas au coup d'Etat du 2 décembre 1851, et rentra sous l'Empire dans l'opposition modérée.

Candidat indépendant au Corps législatif, le 1er juin 1863, dans la 1re circonscription de la Mayenne, il obtint, sans être élu, 7,935 voix contre 17,819 au candidat officiel, M. Leclerc d'Ossonville, député sortant, réélu, et fit, après la chute de l'Empire, lors des élections du 8 février 1871 à l'Assemblée nationale, une nouvelle et inutile tentative pour rentrer au parlement: il réunit alors, dans la Mayenne, 16,043 voix sur 72,352 votants.

Date de mise à jour: janvier 2016

Retour haut de page