Joseph Falatieu

1761 - 1840

Informations générales
  • Né le 26 janvier 1761 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 23 octobre 1840 à Bains (Vosges - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 14 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Vosges
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Vosges
Groupe
Minorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 22 juillet 1820
Département
Vosges
Groupe
Centre/Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Vosges
Groupe
Centre/Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 20 février 1828
Département
Vosges
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à la Chambre des Cent-Jours, député de 1815 à 1824 et de 1827 à 1828, né à Lyon (Rhône) le 26 janvier 1761, mort à Bains (Vosges) le 23 octobre 1840, propriétaire d'une manufacture considérable de fer-blanc à Bains, chevalier de la Légion d'honneur, il fut élu, le 14 mai 1815, par 69 voix sur 107 votants, représentant des Vosges à la Chambre des Cent-Jours.

Puis il siégea dans la Chambre introuvable de la Restauration, où le collège de département des Vosges l'envoya, le 22 août 1815, par 87 voix (159 votants, 255 inscrits). Il y fit partie de la minorité ministérielle.

Réélu, le 4 octobre 1816, par 87 voix (127 votants, 243 inscrits), il prit place au centre, près de la gauche, parla, dans la session de 1817-1818, sur les douanes et vota pour le transit. Dans la discussion du budget, il demanda qu'il fût déterminé un fixe pour les remises à allouer aux receveurs particuliers et percepteurs. En 1819-20, il se prononça contre les deux lois d'exception, et, avec les 95, contre le nouveau système électoral.

Son mandat lui fut renouvelé le 13 novembre 1820, par 229 suffrages sur 245 votants. Falatieu cessa de faire partie de la Chambre en 1824.

Il fut réélu le 24 novembre 1827, par le collège du département des Vosges, avec 63 voix sur 93 votants et 102 inscrits. Toutefois, il ne fut pas reçu, les élections du départements des Vosges ayant été annulées le 20 février 1828, en raison de graves irrégularités.

Conseiller général des Vosges et membre du Conseil général des manufactures (23 août 1819).

Date de mise à jour: octobre 2015


Retour haut de page