André, Joseph Frison

Informations générales
  • Décédé à une date inconnue à Lodelinsart Belgique)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 avril 1797 au 10 novembre 1799
Département
Départements de l'Empire français aujourd'hui en Belgique
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, né à Lodelinsart (Belgique) en 1766, mort à Lodelinsart en 1827, il appartenait à la magistrature, et était commissaire du Directoire exécutif près le tribunal criminel d'Anvers, lorsqu'il fut élu, le 24 germinal an V, député du département des Deux-Nèthes au Conseil des Cinq-Cents.

Il y défendit les institutions républicaines, fit une motion en faveur de l'armée d'Italie, devint secrétaire du Conseil, demanda compte de la situation des « départements réunis », se plaignit des arrestations illégales ordonnées par le Directoire, appuya la motion de déclarer la patrie en danger, vota contre les naufragés de Calais, et, membre actif de la Société des Jacobins, essaya de rendre Talleyrand suspect, en disant que « quelques diplomates voulaient faire danser la périgourdine à la République ».

Son attitude des plus hostiles au coup d'Etat de brumaire le fit exclure de la représentation nationale et arrêter. Rendu à la liberté, il regagna son pays natal, y devint maître de forges, et mourut d'une chute de cheval.