Louis, Marie, Joseph Blondel d'Aubers

1765 - 1830

Informations générales
  • Né le 11 mars 1765 à Douai (Nord - France)
  • Décédé le 22 mars 1830 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 novembre 1820 au 31 juillet 1821
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816 et de 1820 à 1821, né à Douai (Nord), le 11 mars 1765, mort à Paris, le 22 mars 1830, il était, avant la Révolution, conseiller au Parlement de Paris, et émigra en 1791. Rentré après le 18 brumaire, il devint membre de l'administration des hospices de Lille, puis débuta dans les fonctions publiques comme sous-préfet de Spire, passa sous-préfet de Porentruy le 1er vendémiaire an XII, et fut nommé par Napoléon 1er conseiller à la Cour de cassation.

Elu, le 22 août 1815, député à la Chambre introuvable par le collège de département du Pas-de-Calais, il se montra très autoritaire en politique, fit partie de la commission de substitution des cours prévôtales aux tribunaux, substitution qu'il défendit avec chaleur; les élections de septembre 1816 lui furent défavorables, mais le même collège électoral le renvoya à la Chambre le 14 novembre 1820.

Compris dans le premier renouvellement du cinquième, en octobre 1821, il ne fut pas réélu, et se consacra à ses fonctions de conseiller à la Cour de cassation, jusqu'à sa retraite, qui lui fut accordée le 28 décembre 1828, avec le titre de conseiller honoraire.


Retour haut de page