Charles, Henri Kern

1759 - 1847

Informations générales
  • Né le 15 septembre 1759 à Bouxwiller (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 16 juillet 1847 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Bas-Rhin
Groupe
Minorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 17 juillet 1819
Département
Bas-Rhin
Groupe
Centre

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1819, né à Bouxwiller (Haut-Rhin) le 15 septembre 1759, mort à Strasbourg (Bas-Rhin) le 16 juillet 1847, « fils de Philippe-Henri Kern, conseiller intime de S. A. S. le comte de Hesse-Hanau-Lichtenberg, demeurant en cette ville, et de dame Sophie-Sybille Kœnig » il appartenait à une famille dévouée à l'ancien régime.

Il étudia le droit, devint membre du directoire du département du Bas-Rhin le 3 brumaire an IV, et fut, comme parent d'émigré, suspendu de ses fonctions; plus tard, il fut nommé secrétaire général du département, puis procureur impérial près le tribunal de la douane.

Conseiller de préfecture du Bas-Rhin le 3 mars 1815, il fut élu, le 22 août de la même année, député de ce département, par 97 voix sur 145 votants et 269 inscrits. Il siégea dans la minorité ministérielle de la Chambre introuvable, et obtint sa réélection, le 4 octobre 1816, par 89 voix (148 votants, 247 inscrits). M. Kern prit alors place au centre, près de la gauche, et parut quelquefois à la tribune ; il parla notamment sur l'exercice du droit de revendication par les étrangers en cas de faillite, sur les lettres de change, contre l'abolition du droit d'aubaine, contre le monopole du tabac, etc.

Nommé, le 13 juillet 1818, professeur-suppléant à la faculté de droit de Strasbourg, il reçut, le 6 septembre 1819, le titre de professeur à la même faculté, et en devint le doyen le 7 mars 1829. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 19 mai 1825 et officier le 2 juin 1837.

Date de mise à jour: juin 2015