Jacques, Henri, Eléonor d'Ounous d'Andurand

1778 - 1852

Informations générales
  • Né le 26 mai 1778 à Sabarat (Ariège - France)
  • Décédé le 2 juillet 1852 à Saverdun (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 9 mai 1823
Département
Ariège
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Ariège
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Ariège
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Ariège
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1831, né à Sabarat (Ariège) le 26 mai 1778, mort à Saverdun (Haute-Garonne) le 2 juillet 1852, propriétaire dans sa ville natale, chevalier de la Légion d'honneur, président du collège électoral de son département, il fut successivement élu député du grand collège de l'Ariège :
- le 13 novembre 1820, par 51 voix (80 votants, 89 inscrits) contre 27 à M. Cassaing ;
- le 6 mars 1824, par 56 voix (60 votants, 90 inscrits) ;
- le 24 novembre 1827, par 56 voix (58 votants, 87 inscrits) ;
- et le 3 juillet 1830, par 69 voix (74 votants, 89 inscrits).

M. d'Ounous ne vota que rarement avec le ministère, protesta contre l'épithète de ministériel qu'on lui avait mal à propos appliquée, et signa l'adresse des 221. Il contribua à l'établissement de la monarchie de Louis-Philippe, et rentra dans la vie privée aux élections de 1831.