François, Louis, Joseph Robin de Scévole

1767 - 1827

Informations générales
  • Né le 5 août 1767 à Argenton (Indre - France)
  • Décédé le 26 juillet 1827 à Châteauroux (Indre - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 17 août 1822
Département
Indre
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1822, né à Argenton (Indre) le 5 août 1767, mort à Châteauroux (Indre) le 26 juillet 1827, il embrassa avec modération les principes de la Révolution. Officier municipal de Châteauroux, il fit célébrer avec pompe le 9 thermidor.

Membre du conseil d'arrondissement sous l'Empire, et secrétaire de ce conseil, maire d'Argenton en 1814 et 1815, maintenu en fonctions par la Restauration, vice-président de la Société d'agriculture de l'Indre, il fut élu, le 13 novembre 1820, député du grand collège de l'Indre, par 80 voix (149 votants, 178 inscrits), contre 63 au comte de Montbel.

À la Chambre, il fit partie du groupe Royer-Collard, défendit les libertés octroyées par la Charte, protesta contre les lois d'exception et, en 1821, demanda que les députés fussent considérés comme démissionnaires s'ils acceptaient de nouvelles places du gouvernement pendant le cours de leurs fonctions législatives. Il parla aussi en faveur de la liberté de la presse, démontra la nécessité des économies, et réclama la réduction du traitement des préfets.

Révoqué de ses fonctions de maire d'Argenton, il échoua aux élections de 1824, et rentra dans la vie privée.

Date de mise à jour : mai 2015