François, Benoît, Charles, Pantaléon Durand

1765 - 1853

Informations générales
  • Né le 20 janvier 1765 à Metz (Moselle - France)
  • Décédé le 26 novembre 1853 à Giraumont (Meurthe-et-Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1822 au 24 décembre 1823
Département
Moselle
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Moselle
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 20 avril 1829
Département
Moselle
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Moselle
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1822 à 1831, né à Metz (Moselle) le 20 janvier 1765, « de feu Messire Laurent Alophe Durand, écuyer, seigneur de Crépy, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, ancien capitaine de cavalerie au régiment de Chabrillant et de dame Marie Suzanne Charlotte de Belchamps » mort à Tichémont, commune de Giraumont (Meurthe-et-Moselle) le 26 novembre 1853, il était conservateur des eaux et forêts, lorsqu'il fut élu, le 13 novembre 1822, député du 4e arrondissement de la Moselle (Sarreguemines), par 73 voix sur 119 votants et 141 inscrits, contre 43 voix au général Semellé.

M. Durand siégea dans la contre-opposition royaliste, vota en plusieurs circonstances contre les ministres, et obtint sa réélection : le 25 février 1824, avec 123 voix (142 votants, 168 inscrits), et le 24 novembre 1827, au collège de département, avec 129 voix (172 votants, 187 inscrits), mais il démissionna de son mandat le 20 avril 1829. Il devait encore être réélu le 3 juillet 1830, avec 103 voix (183 votants, 199 inscrits).

Jusqu'aux élections de 1831, il prêta son appui au gouvernement de Louis-Philippe, et ne fit pas partie d'autres législatures. Fait chevalier de la Légion d'honneur le 28 septembre 1814, il en était devenu officier le 19 mai 1825.

Date de mise à jour: octobre 2015