Pierre, François, Jules Aymon de Montépin

1786 - 1873

Informations générales
  • Né le 19 avril 1786 à Autun (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 6 septembre 1873 à Autun (Saône-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 21 octobre 1830 au 31 mai 1831
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1830 à 1842 et pair de France, né à Autun (Saône-et-Loire) le 19 avril 1786, mort à Autun le 6 septembre 1873, « fils de messire Henry-René Aymon, chevalier de Montépin, seigneur de Trelon et autres lieux, et de madame Marguerite-Andrée de la Colonge », propriétaire, il fit de l'opposition modérée au gouvernement des Bourbons.

Candidat à la députation dans le 3e arrondissement de Saône-et-Loire (Autun), il échoua successivement, le 17 novembre 1827, avec 77 voix contre 101 à l'élu, M. de Fontenay, et, le 23 juin 1830, avec 83 voix contre 115 à l'élu, M. de Fontenay, député sortant.

Il fut plus heureux dans le même collège, le 21 octobre 1830, et fut élu par 174 voix (181 votants, 249 inscrits), en remplacement de M. de Fontenay démissionnaire.

Réélu :
- le 5 juillet 1831 (Autun était devenue 5e collège électoral de Saône-et-Loire), par 195 voix (274 votants, 350 inscrits), contre 76 voix à M. Ménand ;
- le 21 juin 1834, par 198 voix (275 votants, 350 inscrits), contre 67 voix à M. de Burgat ;
- le 4 novembre 1837, par 143 voix (268 votants, 412 inscrits), contre 63 voix à M. Hippolyte Carnot, et 59 à M. Laureau de Thory ;
- le 2 mars 1839, par 162 voix (323 votants, 396 inscrits), contre 79 voix à M. Rey et 78 à M. Guyton.

M. de Montépin vota constamment en faveur des ministres, soutint en particulier le cabinet Molé, et se prononça contre les fortifications de Paris, contre les incompatibilités, contre l'adjonction des capacités, mais contre la dotation du duc de Nemours.

Il échoua, dans le même collège, le 9 juillet 1842, avec 101 voix contre 223 à l'élu, M. Schneider, et fut dédommagé de cet échec par une promotion à la pairie le 9 juillet 1845. Il rentra dans la vie privée à la révolution de 1848.


Retour haut de page