Louis, Daniel Champy

1763 - 1831

Informations générales
  • Né le 1er novembre 1763 à Vitteaux (Côte-d'Or - France)
  • Décédé le 18 janvier 1831 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Vosges
Groupe
Libéraux constitutionnels
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 20 février 1828
Département
Vosges
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 21 avril 1828 au 16 mai 1830
Département
Vosges
Groupe
Opposition constitutionnelle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1823, puis de 1827 à 1830, né à Vitteaux (Côte-d'Or), le 1er novembre 1763 « de monsieur Jean Champy, marchand à Vitteaux et de demoiselle Jeanne Chouard de légitime mariage » , mort à Strasbourg (Bas-Rhin), le 18 janvier 1831, il était maître de forges à Framont (Vosges), et possesseur d'une grande fortune territoriale.

Membre du conseil d'arrondissement de Saint-Dié jusqu'au mois de ventose an X, il est devenu à cette date conseiller général des Vosges.

Elu le 13 novembre 1820, député des Vosges, au collège de département, il vota avec les constitutionnels, jusqu'à l'expiration de son mandat (1823). Il ne fut pas renommé à cette époque; mais il reparut au parlement quatre ans plus tard, ayant reçu, le 24 novembre 1827, un nouveau mandat des électeurs des Vosges, par 56 voix sur 93 votants et 102 inscrits; il ne put être admis à titre définitif qu'en 1828, parce que les élections de son département furent annulées comme entachées de graves irrégularités.

Réélu le 21 avril 1828, par 197 voix (262 votants, 303 inscrits), M. Champy reprit sa place parmi les libéraux du côté gauche. « Sa réélection, observait alors un biographe, est d'autant plus honorable qu'il est le seul des membres dont se composait la première députation des Vosges qui ait été conservé. » M. Champy était chevalier de la Légion d'honneur, du 31 octobre 1814.

Date de mise à jour: juin 2015


Retour haut de page