Jean, Joseph, Sébastien Falgayrac

1765 -

Informations générales
  • Né le 20 janvier 1765 à Gaillac (Tarn - France)
  • Décédé à une date inconnue

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Tarn
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1834, né à Gaillac (Tarn) le 20 janvier 1765 « fils de Me Marc Antoine Falgairac avocat en parlement et de Delle Louise Rest mariés » , mort à une date inconnue, il était médecin dans sa ville natale.

Le 2 germinal an V, il fut élu assesseur du juge de paix de Gaillac, devint, l'année suivante (an VI), membre et président de l'administration municipale de cette ville, puis membre de l'administration centrale du Tarn, et fut promu, après le coup d'Etat de Bonaparte, conseiller de préfecture à Albi, le 20 germinal an VIII. Il remplit pendant les Cent-Jours les fonctions de sous-préfet de Lavaur, et fut tenu à l'écart sous la Restauration.

Le 5 juillet 1831, Falgayrac fut élu député du 1er collège du Tarn (Albi) par 217 voix (332 votants et 448 inscrits), contre 107 voix à M. Decazes, député sortant. Il siégea au centre gauche et vota parfois avec l'opposition dynastique, notamment contre l'ordre du jour Ganneron exprimant la « satisfaction » de la Chambre au sujet de la politique extérieure. Il fut au nombre des signataires du célèbre compte rendu du 28 mai 1832. Le 21 février 1843, il fut admis à la retraite comme conseiller de préfecture.

Chevalier de la Légion d'honneur, du 1er août 1842.

Date de mise à jour: août 2013

Retour haut de page