Nicolas Charpentier

1786 - 1861

Informations générales
  • Né le 6 juillet 1786 à Rombas (Moselle - France)
  • Décédé le 25 janvier 1861 à Metz (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Moselle
Groupe
Tiers parti
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Moselle
Groupe
Tiers-parti

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1834, et de 1839 à 1842, né à Rombas (Moselle), le 6 juillet 1786 « fils légitime de Jean Pierre Charpentier laboureur de cette paroisse et de Françoise Pochon », mort à Metz (Moselle), le 25 janvier 1861, il fit ses études de droit à Paris, puis vint à Metz exercer la profession d'avocat (4 avril 1811).

Il acquit au barreau de la réputation. Libéral militant, il fut, après la révolution de 1830, nommé par Dupont (de l'Eure) procureur général près la cour de Metz, puis premier président de cette cour en remplacement de M. d'Hamoncelles.

Le 5 juillet 1831, M. Charpentier fut élu député par le 5e collège de la Moselle (Briey), avec 120 voix sur 194 votants et 233 inscrits, contre 64 à l'amiral de Rigny. Il siégea au centre gauche et vota avec le tiers-parti. Non réélu en 1834, il reprit sa place à la Chambre, après son élection, le 3 mars 1839 dans le 3e collège de la Moselle (Metz), au second tour de scrutin, par 140 voix contre 122 à M. Bompard, maire de la ville.

De tous les magistrats nommés en 1830, M. Charpentier était le seul qui ne fût pas décoré. Il avait, a-t-on dit, refusé un siège à la Cour de cassation. Il fut admis à la retraite, le 10 janvier 1857, et reçut le titre de premier président honoraire.

Date de mise à jour: juillet 2013