Charles, Jules Leroux

1805 - 1883

Informations générales
  • Né le 3 septembre 1805 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 7 novembre 1883 (Lieu de décès inconnu)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Creuse
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1849, né à Paris le 3 septembre 1805, mort le 7 novembre 1883, frère de Pierre Henri Leroux (1797-1871), représentant en 1848 et 1849, Charles Jules Leroux exerçait la profession d'imprimeur.

Elu, le 13 mai 1849, représentant à l'Assemblée législative, par les républicains démocrates-socialistes de la Creuse, le 3e sur 6, avec 16 888 voix (39 471 votants, 73 014 inscrits), il prit place à la Montagne et vota :

- contre l'expédition de Rome,
- contre la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement,
- contre la loi restrictive du suffrage universel, etc.

Il combattit la politique de l'Elysée et rentra dans la vie privée au 2 décembre 1851.

« M. Jules Leroux, écrivait un biographe conservateur en 1849, est particulièrement connu par les discours qu'il a prononcés dans les divers banquets qui ont eu lieu à Paris depuis le 10 décembre. Mais avant tout, c'est une réputation de reflet ; il est tout simple qu'il en profite et qu'il se pare de son mieux, en présence des électeurs, des plumes de son frère, le grand triadiste Pierre. »


Retour haut de page