Alexandre, Jules, Benoit Debonnières

1749 - 1800

Informations générales
  • Né le 20 décembre 1749 à Graçay (Cher - France)
  • Décédé le 29 décembre 1800 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 11 avril 1797 au 4 septembre 1797
Département
Seine
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, né à Graçay (Cher), le 20 décembre 1749, de Jules Anne Benoît Debonnières, ingénieur géographe, inspecteur des ponts et chaussées de la généralité d'Orléans et Marie Tinier, mort à Paris, le 29 décembre 1800, il était avocat avant 1789.

Il se montra peu favorable aux idées nouvelles, devint suspect en 1792, et fut emprisonné à Paris. Tallien, alors procureur général de la commune, le fit mettre en liberté.

Plus tard, le corps électoral de la Seine le nomma (22 germinal an V), par 354 voix, député au Conseil des Cinq-Cents. Il y fit un rapport sur les opérations électorales du Lot, et se prononça contre le divorce : « Le mariage, dit-il, est un contrat sacré, qu'on ne peut rompre sans danger pour la société, sans honte pour soi-même. Il faut donc qu'il redevienne indissoluble.» Il présenta un rapport sur les contestations élevées contre les créances des émigrés, parla sur le projet de résolution relatif aux transactions, etc. Au 18 fructidor, Debonniéres, entaché de royalisme, vit son élection annulée par le conseil, et rentra dans la vie privée.

Date de mise à jour: juillet 2020