Etienne, Charles, Auguste Brosse

1782 - 1832

Informations générales
  • Né le 16 août 1782 à Charnay (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 25 avril 1832 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 avril 1832
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1832, né à Charnay (Saône-et-Loire), le 16 août 1782, mort à Paris, le 25 avril 1832, il était fils d'un avocat au Parlement, et embrassa la carrière militaire ; sous-lieutenant de hussards en 1809, lieutenant en 1813, capitaine en 1815, il fut aide de camp du maréchal Suchet, blessé en Espagne, et décoré de la Légion d'honneur (1813).

A la Restauration, il se retira dans son département, où il possédait le château de Cormatin, et devint maire de Cormatin, lieutenant de louveterie et conseiller général de 1831 à 1832.

Le 5 juillet 1831, il fut élu député dans le 2e collège électoral de Saône-et-Loire, par 205 voix sur 326 votants et 372 inscrits, contre 108 à M. Boudier. Brosse vota le plus souvent avec l'opposition dynastique; il s'abstint, en septembre 1831, dans le scrutin sur l'ordre du jour Ganneron, et fut de ceux qui protestèrent contre la dénomination inconstitutionnelle de sujets, employée en janvier 1832 par les ministres du roi; il avait protesté également contre les ordonnances du 31 novembre 1831, relatives à la pairie. Il mourut pendant la session.

Date de mise à jour: mars 2017