François Grégoire de Rumare

1747 - 1816

Informations générales
  • Né le 1er février 1747 à Le Havre (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 17 juin 1816 à Montivilliers (Seine-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 11 avril 1797 au 4 septembre 1797
Département
Seine-Inférieure

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député, né au Havre (Seine-Inférieure) le 1er février 1747, de Me Eustache François Grégoire de Rumare, licencié ès lois, avocat au parlement de Rouen et de Marie Catherine Foache, mort à Montivilliers (Seine-Inférieure) le 17 juin 1816, il fut élu le 22 germinal an V, député de la Seine-Inférieure au Conseil des Cinq-cents, par 287 voix sur 328 votants.

La loi du 1er prairial an V validant les élections de la Seine-Inférieure admettait au conseil des Cinq-cents Grégoire de Rumare, sous réserve de sa radiation définitive de la liste des émigrés.

Le 22 prairial an V, le représentant Muraire fit approuver la résolution qui ordonnait la radiation du « citoyen Grégoire Durumare de la liste des émigrés ».

Le 19 messidor suivant , il développa les motifs de son projet de résolution pour le renouvellement des bureaux centraux.

Cependant, la loi du 19 fructidor (article XXII) rapportait la loi du 22 prairial; De Rumare, député de la Seine-Inférieure, était définitivement exclu du Conseil. Un temps détenu le 18 fructidor, il devait être libéré le lendemain.

Le Moniteur porte indifféremment à Grégoire et à de Rumare ce qui concerne ce législateur, qui ne fit pas partie d'autres assemblées.