Daniel, Georges, Claude Dorian

1855 - 1903

Informations générales
  • Né le 2 juin 1855 à Saint-etienne (Loire - France)
  • Décédé le 1er avril 1903 à Montrond-les-bains (Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIIe législature
Mandat
Du 27 juillet 1902 au 1er avril 1903
Département
Loire
Groupe
Union démocratique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 2 juin 1855 à Saint-Etienne (Loire), mort le 1er avril 1903 à Montrond-les-Bains (Loire).

Député de la Loire de 1902 à 1903.

Frère du précédent, Daniel Dorian qui naquit à Saint-Etienne le 2 juin 1855 était le fils de Pierre Frédéric Dorian, né sous le Premier Empire, député et ministre sous le Second, maître de forges à Unieux (Loire). Propriétaire du château de Meylieu, à côté de Montrond-les-Bains dans la Loire, ingénieur civil, il accepta de se présenter à la députation pour remplacer, dans la deuxième circonscription de Montbrison, son frère Charles, décédé le 13 juin 1902.

Le 27 juillet 1902, Daniel Dorian enlevait facilement le siège précédemment occupé par son frère en obtenant 9.064 voix sur 16.041 votants, contre 6.746 suffrages à Desjoyaux qui s'était déjà opposé précédemment a Charles Dorian.

Inscrit à l'Union démocratique, Daniel Dorian n'eut pas le temps de donner sa mesure : huit mois en effet jour pour jour après son élection, il était frappé, en suivant les opérations du conseil de révision à Saint-Etienne, d'une attaque d'apoplexie et mourait prématurément, le 1er avril 1903, à l'âge de 48 ans, en son château de Meylieu ; ses obsèques eurent lieu au Père-Lachaise à Paris, le 4 avril. Il était Officier d'Académie.

Dans la séance du 2 avril, le président Léon Bourgeois célébrait sa mémoire en disant les « regrets unanimes » de la Chambre dont les espérances « ont été cruellement déçues ».


Retour haut de page