Joseph Faisant

1876 - 1926

Informations générales
  • Né le 31 décembre 1876 à La clayette (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 22 janvier 1926 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIe législature
Mandat
Du 26 avril 1914 au 7 décembre 1919
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Parti républicain radical et radical socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Action républicaine et sociale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 22 janvier 1926
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 31 décembre 1876 à La Clayette (Saône-et-Loire), mort le 22 janvier 1926 à Paris.

Député de Saône-et-Loire de 1914 à 1926.

Propriétaire, « publiciste », maire de La Clayette depuis 1908, conseiller général depuis août 1913, Joseph Faisant se présente aux élections générales législatives des 26 avril et 10 mai 1914 dans la 1re circonscription de Charolles, comme candidat du parti républicain radical-socialiste. En tête au premier tour de scrutin avec 6.678 voix, devant Gaudry (5.583 voix), il fut élu au second tour avec 8.343 voix contre 6.624 à Gaudry, sur 15.212 votants.

Membre de la commission des douanes, de la commission des postes et télégraphes et de celle de la réorganisation économique, il déposa une proposition de résolution concernant les relations d'ordre économique avec les sujets d'une puissance ennemie, spécialement en ce qui concerne l'introduction, sous le couvert des neutres, de marchandises d'origine allemande et austro-hongroise (1915). Il proposa de créer un « service auxiliaire patriotique de défense nationale » (1916) et d'établir un « répertoire » afin d'organiser après la guerre une exposition nationale montrant les efforts de la nation dans tous les domaines (militaire, agricole, commercial, industriel et artistique).

Réélu le 16 novembre 1919 (retour du scrutin de liste), au second rang de la liste de concentration républicaine, avec 62.629 voix sur 120.825 votants, il fut nommé membre de la commission des travaux publics et des moyens de communication, de la commission d'Alsace-Lorraine et de la commission du commerce et de l'industrie. Il se consacra entièrement à son travail de commissaire.

Le 11 mai 1924, il fut élu de nouveau sur la liste de concentration républicaine, avec 45.028 voix sur 142.530 votants.

Il mourut à Paris le 22 janvier 1926, à l'âge de 50 ans.