Alfred Gabriel

1848 - 1915

Informations générales
  • Né le 14 septembre 1848 à Nancy (Meurthe - France)
  • Décédé le 10 juin 1915 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 6 octobre 1889 au 14 octobre 1893
Département
Meurthe-et-Moselle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 14 septembre 1848 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 10 juin 1915 à Paris.

Député de la Meurthe-et-Moselle de 1889 à 1893.

D'abord comptable puis journaliste, il écrivit dans La Sentinelle et devint ensuite rédacteur en chef du Patriote de l'Est et du Réveil démocratique de l'Est. Il avait également collaboré à plusieurs autres journaux, notamment Le cri du Peuple, sous la signature de Jacques Dest, lorsqu'il fut porté sur la liste radicale de Meurthe-et-Moselle comme candidat aux élections de 1885. Il ne fut pas élu.

Républicain révisionniste et socialiste, il se rallia au général Boulanger dont il avait adopté le programme.

Il se présenta à nouveau aux élections de 1889 et fut élu au scrutin de ballottage, dans la 1re circonscription de Nancy, par 7.535 voix contre 6.069 à M. Noblot, député sortant.

Membre de diverses commissions, il fut le rapporteur de cinq pétitions. Il prit part à la discussion d'un projet de loi, adopté par le Sénat, sur le travail des enfants, des filles mineures et des femmes dans les établissements industriels et d'un projet de loi relatif aux conseils de prud'hommes.

Il ne se représenta pas aux élections de 1893 et mourut à Paris le 10 juin 1915, à l'âge de 67 ans.