Jules Gaillard

1839 - 1911

Informations générales
  • Né le 21 juin 1839 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 23 janvier 1911 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 6 octobre 1889 au 14 octobre 1893
Département
Oise
Groupe
Action libérale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 20 août 1893 au 31 mai 1898
Département
Oise
Groupe
Action libérale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 8 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Oise
Groupe
Action libérale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIIe législature
Mandat
Du 27 avril 1902 au 31 mai 1906
Département
Oise
Groupe
Action libérale
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IXe législature
Mandat
Du 6 mai 1906 au 31 mai 1910
Département
Oise
Groupe
Action libérale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 21 juin 1839 à Paris, mort le 23 janvier 1911 à Paris.

Député de l'Oise de 1889 à 1910.

Fils d'un ancien inspecteur général de l'université, Jules Gaillard songe d'abord à faire carrière dans la diplomatie. Attaché d'ambassade, il devint secrétaire de Charles de Rémusat, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement présidé par Thiers.

Conseiller général de l'Oise depuis 1878, il se présente aux élections générales de 1889 comme candidat républicain. En ballottage au premier tour, il emporte le siège de la circonscription de Senlis au second tour, le 6 octobre, par 10.514 voix contre 6.555 au candidat boulangiste.

Il se proposait de défendre à la Chambre l'industrie et l'agriculture nationales contre leurs concurrentes étrangères qui n'ont pas à supporter les mêmes charges et d'améliorer les lois régissant l'assistance publique, les assurances, les sociétés de secours mutuel, d'épargne et de crédit.

Inscrit à la Chambre au groupe de l'action libérale il prend part à la discussion de questions telles que : l'organisation des justices de paix et le tarif général des douanes.

Réélu au premier tour de scrutin, le 20 avril 1893, par 12.635 voix contre 135 à Grison-Poncelet, ses électeurs lui renouvellent leur confiance à trois reprises encore : en 1898, dans la 2e circonscription de Senlis, l'arrondissement ayant été divisé, par 5.823 voix contre 2.712 à Andrieux et 2.297 à Coquatrix ; en 1902, au premier tour, par 7.407 voix contre 2.157, en 1906 par 6.663 voix contre 4.055 à son concurrent immédiat.

Il ne se présente pas aux élections de 1910.

Diplomate, propriétaire, puis économiste, Jules Gaillard n'était assurément pas un orateur si l'on en juge par la rareté de ses interventions en séance publique durant ses vingt années de mandat parlementaire.

Il est mort à Paris le 23 janvier 1911, à l'âge de 71 ans. Il était chevalier de la Légion d'honneur.