Léon, Marie, Joseph Baduel d'Oustrac

1843 - 1898

Informations générales
  • Né le 18 mai 1843 à Laguiole (Aveyron - France)
  • Décédé le 7 septembre 1898 à Mauriac (Cantal - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 28 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Aveyron
Groupe
Appel au peuple

Biographies

Député de 1877 à 1881, né à Laguiole (Aveyron), le 18 mai 1843, il appartient à une famille originaire d'Oustrac et qui compte parmi ses membres un évêque.

Ancien sous-préfet de l'Empire, gendre de M. Mayran, sénateur bonapartiste, il était déjà membre du Conseil général de l'Aveyron, quand il fut élu député, le 28 octobre 1877, au second tour de scrutin par l'arrondissement d'Espalion, avec 8,356 voix sur 13,525 votants et 16,569 inscrits; il s'était présenté comme candidat bonapartiste. Son concurrent républicain, M. Devic, eut 5,059 voix. Au premier tour de scrutin, il avait lutté contre M. de Valady, député sortant légitimiste, candidat officiel du gouvernement du 16 mai.

Inscrit au groupe de l'appel au peuple, M. Baduel d'Oustrac vota jusqu'à la fin de la législature, avec la droite, contre tous les ministères qui occupèrent le pouvoir, contre l'amnistie, contre les lois Ferry sur l'enseignement, contre l'application des lois aux congrégations. Il se prononça pour le rétablissement du scrutin de liste.


Né le 18 mai 1843, à Laguiole (Aveyron), mort le 7 septembre 1898, à Mauriac (Cantal).

Député de l'Aveyron de 1877 à 1881. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. 1, p. 137.)

Il ne se représenta pas aux élections générales de 1881 et se désintéressant désormais de la politique, reprit ses occupations de banquier.

Il mourut à Mauriac (Cantal), le 7 septembre 1898.


Retour haut de page