Henri-Jean Jobez

1865 - 1931

Informations générales
  • Né le 26 juin 1865 à Saint-nizier (Haute-Saône - France)
  • Décédé le 28 mai 1931 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 1er août 1897 au 31 mai 1898
Département
Jura

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 26 juin 1865 à Saint-Dizier (Haute-Marne), mort le 28 mai 1931 à Paris.

Député du Jura de 1897 à 1898.

Il était naturel que cet ingénieur des mines entreprit une carrière politique puisqu'il était le neveu de Louis Jobez, historien, député du Doubs à la Constituante de 1848.

Il était déjà conseiller général du Jura lorsqu'il fut élu député de l'arrondissement de Saint-Claude, le 8 août 1897, au deuxième tour, en remplacement de M. Buillod, élu sénateur le 2 mai précédent. Avec l'étiquette républicaine, il obtient 6.150 voix contre Gauthier, radical, qui en recueillit 4.861. A la Chambre, il s'intéressa essentiellement aux questions financières.

Il ne devait pas renouveler aux élections générales de 1898 son succès de 1897 : il fut en effet battu au deuxième tour par le radical Emile Cère, qui obtint 5.724 voix, tandis qu'il n'en recueillait que 5.294 Il abandonne alors la carrière politique pour se consacrer à la sylviculture ; il mourut à Paris le 28 mai 1931, plus de trente années après l'exercice d'un mandat national qui n'avait duré que neuf mois.


Retour haut de page