François Mayjurou Sclafer de Lagorsse

1842 - 1917

Informations générales
  • Né le 24 janvier 1842 à Turenne (Corrèze - France)
  • Décédé le 18 avril 1917 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 26 janvier 1890 au 14 octobre 1893
Département
Manche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 24 janvier 1842 à Turenne (Corrèze), mort le 18 avril 1917 à Paris.

Député de la Manche de 1890 à 1893.

La famille Mayjurou était originaire de Corrèze : le père et le grand-père de François de Lagorsse furent longtemps maires de Noaillac. La famille Sclafer de Lagorsse était une veille famille de Dordogne.

François de Lagorsse, inspecteur général du service administratif pénitentiaire devint par son mariage propriétaire du château de l'Ermitage à Sauxemesnil. Elu conseiller municipal de Sauxemesnil, il se présenta comme candidat républicain aux élections législatives du 22 septembre 1889 contre le député sortant du Mesnildot, monarchiste. Ce dernier fut élu par 7.650 voix contre 7.492 à Lagorsse sur 15.240 votants.

Mais la campagne électorale avait été particulièrement violente et en particulier dans une circulaire anonyme il était écrit à propos de M. de Lagorsse : « Son père était sujet autrichien, et le nom transmis par lui à son fils a un tel cachet que nous défions le monsieur qui se fait appeler M. de Lagorsse de signer ses circulaires de ce nom là ».

M. de Lagorsse entama des poursuites en correctionnelle qui aboutirent à la condamnation de M. du Mesnildot, confirmée en appel par la cour de Caen. La Chambre des députés invalida M. du Mesnildot.

Lors des élections partielles du 26 janvier 1890, M. de Lagorsse fut élu par 7.744 voix contre 6.789 à M. du Mesnildot sur 14.752 votants. Il ne devait pas se représenter aux élections de 1893. Pendant son mandat, il s'intéressa particulièrement au problème de la marine et à celui des systèmes d'épuration des eaux contaminées.

M. de Lagorsse était chevalier de la Légion d'honneur, secrétaire général fondateur de la Société nationale d'encouragement à l'agriculture, membre du Conseil supérieur de l'agriculture.