Pierre Laroze

1861 - 1943

Informations générales
  • Né le 25 mai 1861 à Libourne (Gironde - France)
  • Décédé le 13 février 1943 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 20 août 1893 au 31 mai 1898
Département
Gironde
Groupe
Républicains progressistes
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 8 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Gironde
Groupe
Républicains progressistes

Biographies

Né le 26 mai 1861 à Libourne (Gironde).

Député de la Gironde de 1893 à 1902.

Fils de Léon Laroze, député de la Gironde de 1885 à 1889, Pierre Laroze est depuis six ans auditeur au Conseil d'Etat lorsqu'il se présente comme républicain progressiste aux élections législatives de 1893 dans l'arrondissement de La Réole. Il est élu le 20 août, soit dès le premier tour, par 7.619 voix contre 5.436 à Mitchell, rallié.

Au parlement, il est membre de plusieurs commissions, dépose plusieurs rapports sur le placement des ouvriers et des employés ainsi qu'une proposition de loi tendant à venir en aide aux victimes d'inondations qui s'étaient produites dans la Gironde.

Réélu en 1898, au deuxième tour cette fois, par 8.134 voix sur 13.054 votants, il s'intéresse à des problèmes plus généraux, spécialement aux questions coloniales et internationales. Républicain modéré, il apporte son soutien, au début de l'affaire Dreyfus, aux gouvernements successivement en place ; il signe même un ordre du jour approuvant les réponses faites par le gouvernement Charles Dupuy à une interpellation de Millerand relative aux conditions dans lesquelles le dossier secret de l'affaire serait communiqué à la Cour de cassation. Cette position n'est pas approuvée par tous les électeurs car le 11 mai 1902 il est battu par un candidat radical, n'obtenant que 5.556 voix contre 6.606.

Il n'en poursuit pas moins sa brillante carrière administrative. En 1912, il devient maître des requêtes au Conseil d'Etat, cependant qu'il était depuis 1910 secrétaire général du Crédit foncier, dont il est nommé sous-gouverneur en 1914, puis gouverneur jusqu'en 1928. Il termine sa carrière comme président du conseil d'administration de la Compagnie du métropolitain de Paris.

En 1933 il est promu grand officier de la Légion d'honneur.




Né le 25 mars 1861 à Libourne (Gironde)
Décédé le 13 février 1943 à Paris

Député de la Gironde de 1893 à 1902

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, p. 2137)

Pierre Laroze meurt à Paris le 13 février 1943 à l'âge de 81 ans.