Etienne Lux

1925 -

Informations générales
  • Né le 30 avril 1925 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Quatrième République - Assemblée nationale
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 2 janvier 1956 au 8 décembre 1958
Département
Bas-Rhin
Groupe
Mouvement républicain populaire
Régime politique
Cinquième République - Assemblée nationale
Législature
Ire législature
Mandat
Du 30 novembre 1958 au 9 octobre 1962
Département
Bas-Rhin
Groupe
Républicains populaires et centre démocratique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française)



Né le 30 avril 1925 à Strasbourg (Bas-Rhin)

Député du Bas-Rhin de 1956 à 1958

Etienne Lux est fils de Joseph Lux, agriculteur, et d'Anne-Marie Keith. Il est diplômé de l'Ecole d'agriculture de Château-Salins (Moselle). Aux lendemains de la guerre il travaille dans l'exploitation familiale. De 1946 à 1952, il préside la Jeunesse agricole chrétienne (JAC) d'Alsace. En 1952, il prend la tête d'une nouvelle exploitation agricole. C'est l'année de son mariage. Trois enfants vont naître de cette union.

En 1953, il est élu conseiller municipal de son village d'Offenheim. Aux législatives de 1956, il se présente dans son département du Bas-Rhin où 9 listes s'affrontent. Il est troisième sur la liste MRP dirigée par Pierre Pflimlin, liste apparentée à deux listes de droite (une liste du Centre national des indépendants (CNI) et une liste « gaulliste » conduite par le général Kœnig). Dans leur profession de foi les républicains populaires écrivent : « Nous sommes les seuls à envoyer un jeune paysan de 30 ans au Parlement où il défendra, nous en sommes sûrs, efficacement les intérêts moraux et matériels de la jeunesse. » La liste MRP (Mouvement républicain populaire) recueille (comme en 1951) 42 % des suffrages exprimés. C'est Etienne Lux qui y obtient le moins de voix. Les trois listes apparentées ayant dépassé la majorité absolue, elles obtiennent les 9 sièges du département. Etienne Lux est un des 7 députés MRP élus. A l'Assemblée, il fait partie de la Commission de l'agriculture et de la Commission des boissons. Le 17 septembre 1957, il dépose une proposition de loi tendant à favoriser le regroupement des terres et à encourager les échanges à l'amiable par la suppression des frais de mutation afférents à la vente et à l'échange des petites parcelles. Durant toute la législature, il aligne ses votes sur ceux du président du parti Pierre Pflimlin et soutient le retour du général de Gaulle (1er et 2 juin 1958). Etienne Lux poursuit sa carrière locale et sa vie parlementaire sous le Ve République.