Léon, Joseph, Auguste Millot

1881 - 1960

Informations générales
  • Né le 7 octobre 1881 à Saint-mihiel (Meuse - France)
  • Décédé le 17 septembre 1960 à Saint-pierre-des-nids (Mayenne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 29 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Nord
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Né le 7 octobre 1881 à Saint-Mihiel (Meuse).

Député du Nord de 1928 à 1932. Sous-secrétaire d'Etat à la Guerre du 13 décembre 1930 au 22 janvier 1931.

Docteur en droit, avocat au barreau de Valenciennes, Léon Millot entreprend, après la grande guerre, où il fut blessé, une carrière politique. Président de la fédération républicaine de l'arrondissement de Valenciennes, puis du parti républicain du Nord, il est élu conseiller municipal et devient maire de cette ville.

S'étant présenté aux élections législatives de 1928 dans la 2e circonscription de Valenciennes, il est élu le 29 avril, au second tour de scrutin, par 9.738 voix contre 8.579 au socialiste Couteaux, sur 24.995 votants.

A la Chambre, il s'inscrit au groupe parlementaire de la gauche radicale. Député d'une région industrielle et usinière, il consacre son activité à l'étude des questions sociales et du travail, au sein de la commission d'assurance et de prévoyance sociales, de la commission du travail, de la commission des mines et de la force motrice et intervient à leur sujet dans la discussion des projets de loi de finances. Il porte intérêt à tout ce qui touche l'enseignement et les beaux-arts. Attaché au respect de la laïcité de l'Etat, à la liberté de conscience et de l'enseignement, il affirmait que les fonds publics devaient être réservés aux écoles publiques.

Sa personnalité, autant que son appartenance politique lui valent d'être nommé sous-secrétaire d'Etat à la Guerre dans l'éphémère cabinet formé par Théodore Steeg le 13 décembre 1930 et démissionnaire le 22 janvier 1931.

Aux élections générales de 1932, Léon Millot est battu au deuxième tour de scrutin, dans la même circonscription de Valenciennes, avec 8.697 voix contre 10.769 au socialiste Couteaux, son adversaire de 1928, sur 25.722 votants.

Dès lors, il quitta la vie publique et se retira à Saint-Pierre-des-Nids, en Mayenne.




Né le 7 octobre 1881 à Saint-Michel (Meuse)
Décédé le 17 septembre 1960 à Saint-Pierre-des-Nids (Mayenne)

Député du Nord de 1928 à 1932
Sous-secrétaire d'Etat à la guerre du 13 décembre 1930 au 22 janvier 1931

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VII, p. 2472, 2473)

En mars 1941, alors qu'il se trouve dans l'Orne, Léon Millot invoque des raisons de santé pour refuser de demeurer à la tête de la municipalité de Valenciennes.

Ayant abandonné la vie politique, il se retire à Saint-Pierre-des-Nids, en Mayenne.



Retour haut de page