Théophile Neveux

1824 - 1893

Informations générales
  • Né le 13 mars 1824 à Seraincourt (Ardennes - France)
  • Décédé le 23 mai 1893 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 20 février 1876 au 25 juin 1877
Département
Ardennes
Groupe
Union républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Ardennes
Groupe
Union républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Ardennes
Groupe
Union républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 18 octobre 1885 au 20 octobre 1888
Département
Ardennes
Groupe
Union républicaine

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 12 août 1888 au 23 mai 1893

Biographies

Député de 1876 à 1888 et membre du Sénat, né à Séraincourt (Ardennes) le 13 mars 1824, maire de Rocroi sous l'Empire, il avait été avoué dans cette ville, et était chevalier de la Légion d'honneur, et vice-président du conseil général des Ardennes, dont il était membre pour le canton de Rocroi, lorsqu'il fut élu, le 20 février 1876, député de l'arrondissement de Rocroi, par 6,562 voix (9,720 votants, 13,397 inscrits), contre 2,989 voix à M. Vidal de Léry . Il prit place à l'Union républicaine et fut l'un des 363 députés qui refusèrent le vote de confiance au ministère de Broglie.

Réélu, le 14 octobre 1877, par 6,045 voix (11,442 votants, 13,496 inscrits), contre 5,361 à M. de Liers, il reprit sa place à gauche, soutint la politique opportuniste, et fut réélu, le 21 août 1881, par 6,780 voix (8,039 votants, 13,398 inscrits), sans concurrent. Il continua de siéger à l'Union républicaine et d'appuyer de ses votes les ministres au pouvoir.

Porté sur la liste radicale des Ardennes aux élections du 18 octobre 1885, il fut élu député, au second tour, le 1er sur 5, par 42,320 voix (76,120 votants, 87,811 inscrits). Après avoir échoué comme candidat au Sénat dans les Ardennes, le 6 janvier 1885, avec 409 voix sur 853 votants, il fut de nouveau candidat à la Chambre haute dans son département, le 12 août 1888, et fut élu sénateur par 463 voix (863 votants), contre 203 à M. Lamiable.

Il a pris place à la gauche du Sénat, et a voté en dernier lieu,

- pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889),
- pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse,
- pour la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger.

Date de mise à jour: décembre 2017


Né le 13 mars 1824 à Seraincourt (Ardennes), mort le 23 mai 1893 à Paris (5e).

Député des Ardennes de 1876 à 1888.
Sénateur des Ardennes de 1888 à 1893.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 489.)

De santé fragile, Théophile Neveux ne devait plus intervenir en séance publique après 1889. Il mourut le 23 mai 1893, à l'âge de 69 ans.


Retour haut de page