Maurice Nibelle

1860 - 1933

Informations générales
  • Né le 13 février 1860 à Rouen (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 22 mars 1933 à Rouen (Seine-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIe législature
Mandat
Du 10 mai 1914 au 7 décembre 1919
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Parti républicain radical et radical socialiste
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Parti radical et radical socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 13 février 1860 à Rouen (Seine-Inférieure), mort le 22 mars 1933 à Rouen.

Député de la Seine-Inférieure de 1914 à 1924.

Après de sérieuses études classiques au lycée Corneille à Rouen, Maurice Nibelle vint à Paris et obtint sa licence en droit. Pendant dix ans, il exerça les fonctions d'avocat agréé près le tribunal de commerce de Rouen et fut ensuite, pendant quelques années, suppléant de la justice de paix au 6e canton de cette ville.

Les électeurs du 4e canton de Rouen lui confièrent, en 1909, un mandat de conseiller d'arrondissement puis, l'année suivante, celui de conseiller général. Ils lui renouvelèrent leur confiance jusqu'en 1928, date à laquelle il ne sollicita pas le renouvellement de son mandat. Maurice Nibelle prit longtemps une part active à la vie de nombreuses œuvres ou sociétés locales.

Il se présenta aux élections législatives en 1914 (11e législature) comme radical-socialiste et fut élu au second tour de scrutin par 7.528 voix contre 5.336 à Robert sur 12.999 votants. Il exprima sa totale adhésion à la défense laïque de l'école et à la réforme électorale.

Les premières élections législatives postérieures à la guerre eurent lieu en 1919 (12e législature) et inaugurèrent avec elles le scrutin de liste. Maurice Nibelle fut inscrit sur la liste d'union républicaine et démocratique, laquelle fut élue par 95.531 voix sur 148.940 votants.

Au cours de la 11e législature, il déposa un rapport sur la proposition de loi relative au logement et à l'installation des réfugiés ou rapatriés et prit part, en qualité de rapporteur de la commission de l'administration générale, à la discussion d'une proposition de résolution tendant à établir une carte de poudre de chasse.

Au cours de la 12e législature, il présenta un rapport sur le projet de loi relatif à l'émission des timbres-poste spéciaux à l'occasion des Jeux olympiques de 1924 et de l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes en 1925 ainsi qu'un rapport sur le projet de loi concernant la déclaration d'utilité publique d'une voie de chemin de fer de 1.055 mètres de Colomb-Béchar à Kenadza.

Il ne fut pas candidat aux élections de 1924.

Maurice Nibelle est décédé à l'âge de 73 ans le 22 mars 1933 à Rouen.