Pierre, Hippolyte Faure

1816 - 1907

Informations générales
  • Né le 26 août 1816 à Châlons-sur-marne (Marne - France)
  • Décédé le 7 avril 1907 à La chaussée (Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Marne
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Marne
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 18 octobre 1885 au 14 octobre 1889
Département
Marne
Groupe
Union républicaine

Biographies

Député de 1877 à 1889, né à Châlons-sur-Marne (Marne) le 26 août 1816, il était, depuis 1841, pharmacien dans cette ville, dont il devint maire en 1876.

Conseiller général de la Marne pour le canton de Châlons, il se présenta, pour la première fois, aux élections législatives, le 20 février 1876, dans l'arrondissement de Châlons, où il obtint, comme candidat républicain, 5,860 voix, contre 6,436 à M. Ponsard, conservateur, élu.

M. Hippolyte Faure prit sa revanche le 14 octobre 1877, après la dissolution de la Chambre par le cabinet du 16 mai: par 6,549 voix sur 13,136 votants et 15,245 inscrits, contre 6,503 accordées au député sortant, il devint député de Châlons-sur-Marne. Inscrit à la gauche républicaine, il vota:

- pour les invalidations des députés de la droite,
- pour le ministère Dufaure,
- pour le retour de l'Assemblée à Paris,
- pour l'invalidation de l'élection de Blanqui,
- pour l'article 7,
- pour l'application des lois aux congrégations non autorisées,
- pour les lois nouvelles sur la presse et le droit de réunion, etc.

Réélu, le 21 août 1881, par 7,543 voix contre 2,056 à M. Ponsard (10,429 votants, 15,226 inscrits), il continua de s'associer aux votes de la majorité opportuniste, notamment en faveur des cabinets Gambetta et Jules Ferry et de la politique coloniale.

M. Hipp. Faure fut encore réélu, le 4 octobre 1885, sur la liste opportuniste de la Marne, le 3e, avec 52,466 voix (94,874 votants, 117,802 inscrits). Il appuya les cabinets Tirard et Rouvier ; il a voté à la fin de la législature :

- pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement,
- pour l'ajournement indéfini de la révision de la constitution,
- pour les poursuites contre trois députés membres de la Ligue des patriotes,
- pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse,
- pour les poursuites contre le général Boulanger.


Né le 26 août 1816 à Chalons-sur-Marne (Marne), mort le 7 avril 1907 à La Chaussée (Marne).

Député de la Marne de 1877 à 1889.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. II, p. 611.)

Pierre Faure ne se présenta pas aux élections de 1889 et abandonna la vie politique. Il est mort à La Chaussée (Marne) le 7 avril 1907, à l'âge de 91 ans.


Retour haut de page