Emile, Valentin Mauger

1842 - 1914

Informations générales
  • Né le 2 février 1842 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 15 janvier 1914 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Calvados
Groupe
Opportuniste

Biographies

Député de 1881 à 1885, né à Paris le 2 février 1842, il entra à l'Ecole centrale des Arts et manufactures, en sortit avec le diplôme d'ingénieur, passa quelque temps chez un entrepreneur de travaux publics, et obtint la concession du chemin de fer de Caen à la mer.

Il se présenta pour la première fois à la députation, le 14 octobre 1877, dans la 2e circonscription de Caen, comme candidat républicain, et échoua avec 4,042 voix contre 6,832 à l'élu conservateur, candidat officiel, M. Joret des Closières. L'élection de ce dernier ayant été invalidée, M. Mauger se représenta au scrutin du 5 mai 1878, mais il échoua encore avec 4,892 voix contre 5,914 à M. Desloges, bonapartiste, élu.

Il fut plus heureux aux élections générales du 21 août 1881 dans la même circonscription, avec 5,693 voix (10,968 votants, 15,385 inscrits), contre 5,220 à M. Desloges, député sortant ; il alla siéger à la gauche de la Chambre, et vota avec la majorité opportuniste, pour les ministères Gambetta et J. Ferry, et pour les crédits du Tonkin.

Le 4 octobre 1885, M. Mauger, porté sur la liste républicaine du Calvados, n'obtint que 34,828 voix sur 89,064 votants.


Né le 2 février 1842 à Paris, mort le 15 janvier 1914 à Paris (15e).

Député du Calvados de 1881 à 1885. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 315.)

Son échec aux élections de 1885 l'éloigna de la politique. Il se consacra de nouveau aux travaux publics. Il devait mourir à l'âge de 72 ans, à la maison de santé de la rue Blomet à Paris, le 15 janvier 1914.