Pierre, Sébastien, Gérard Frain de La Villegontier

1841 - 1920

Informations générales
  • Né le 10 janvier 1841 à Parigné (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 1er août 1920 à Parigné (Ille-et-Vilaine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 19 janvier 1878
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Union des Droites
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 28 novembre 1881
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Union des Droites

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 5 janvier 1888 au 2 janvier 1897

Biographies

Député en 1877, de 1881 à 1882 et sénateur, né au château de la Villegontier (Ille-et-Vilaine) le 10 janvier 1841, propriétaire et conseiller général de ce département, il prit part, comme officier des mobiles bretons, à la guerre franco-allemande en 1870, et se présenta, le 20 février 1876, à la députation dans l'arrondissement de Fougères: il obtint 8,405 voix monarchistes contre 9,660 à l'élu bonapartiste, M. de Dalmas.

M. de la Villegontier fut plus heureux le 14 octobre 1877, dans la même circonscription: élu député de Fougères, avec l'appui du gouvernement du 16 mai, par 9,601 voix (18,925 votants, 21,892 inscrits), contre 9,057 à M. Roger-Marvaise, républicain, il vit son élection invalidée par la majorité, se représenta le 3 mars 1878, et échoua cette fois avec 8,089 voix contre 9,311 à l'élu républicain, M. Riban.

Le 21 août 1881, il regagna son siège par 9,114 voix (18,106 votants, 22,187 inscrits), contre 8,836 au député républicain sortant. Mais, de nouveau invalidé, il fut battu, le 29 janvier 1882, avec 9,113 voix contre 9,129 à l'élu, M. Riban.

L'élection de ce dernier ayant été annulée à son tour, M. de la Villegontier tenta encore la fortune électorale, le 30 avril de la même année, et n'obtint que 6,799 voix contre 12,313 à l'élu républicain, M. de la Riboissière.

Porté, le 4 octobre 1885, sur la liste conservatrice d'Ille-et-Vilaine, il échoua avec 59,680 voix sur 123,294 votants.

Il se fit élire sénateur de ce département, le 5 janvier 1888, par 612 voix (1,153 votants). M. de la Villegontier a pris place à droite et s'est prononcé

- contre le rétablissement du scrutin d' arrondissement (13 février 1889),
- contre le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse,
- contre la procédure de la haute cour contre le général Boulanger.


Né le 10 janvier 1841 à Parigné (Ille-et-Vilaine), mort le 1er août 1920 à Parigné (Ille-et-Vilaine).

Député de l'Ille-et-Vilaine de 1877 à 1878 et de 1881 à 1882.

Sénateur de l'Ille-et-Vilaine de 1888 à 1897.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 525).

Aux élections sénatoriales du 3 janvier 1897, Pierre de La Villegontier n'est pas réélu sénateur de l'Ille-et-Vilaine. Il recueillit 552 voix sur 1.153 votants contre 589 à Guérin, 577 à Grivart et 571 à l'amiral Véron.

Maire de Parigné depuis 1872, Pierre de La Villegontier assumera ce mandat jusqu'au terme de sa vie. Il est décédé dans cette ville dans sa soixante-dix-neuvième année.

Pierre de La Villegontier était chevalier de la Légion d'honneur.


Retour haut de page